Prix Hannah-Arendt pour la pensée politique

Le « Prix Hannah-Arendt pour la pensée politique » a été créé en 1994.L’objectif de ses fondatrices et de ses fondateurs, des personnalités appartenant aux mondes de la politique, de la science et de la culture,
était d’accorder à cette penseuse germano-américaine, chassée d’Allemagne en 1933, la place qui lui est dûe auprès du grand public. Avec les révolutions pour la liberté des années 1989/1990, la pensée d’Arendt avait déjà acquis une étonnante actualité. Depuis lors, la dynamique imprévisible d’un monde multipolaire a fait surgir nombre de questions encore ouvertes aujourd’hui. Nous sommes contraints à une « pensée sans garde-fou » (Arendt) qui, en cherchant à comprendre notre monde, ne cesse de soulever des questions nouvelles.

Plus que toute autre personnalité de la longue tradition de la pensée politique, Hannah Arendt a ouvertement réfléchi sur les conditions de formation et de destruction de l’espace politique. S’interrogeant sur les origines du pouvoir totalitaire du 20ème siècle, elle a montré comment les sociétés modernes détruisent l’espace politique dans lequel la liberté prend forme et ouvrent ainsi la voie aux pratiques de domination totalitaires. Au long de ces analyses, elle n’a cessé de renvoyer à la capacité des citoyennes et des citoyens à constituer directement le pouvoir politique et à renouveler ainsi cet espace. Mais elle nous a surtout laissé des questions qui nous concernent tous et auxquelles il nous faut répondre. En quoi consiste l’héritage que nous ont légué l’Antiquité et les révolutions contemporaines pour la liberté, mais également les guerres mondiales et le pouvoir totalitaire ?

Comment le libéralisme politique doit-il se renouveler pour gagner en liberté d’action face aux impératifs économiques qui semblent conduire le globe à l’autodestruction ? Où réside la responsabilité irrécusable des citoyens et citoyennes pour leur communauté politique?

Le prix récompense des interventions publiques qui transfèrent les questions d’Arendt à l’époque présente et qui proposent de nouvelles manières de comprendre les événements politiques, contribuant par là à renforcer la capacité d’action des citoyennes et des citoyens. L’attribution du prix est décidée par un jury international. Son montant de 10.000 euros est un don de la fondation Heinrich-Böll et du Sénat de la Ville libre hanséatique de Brême.

L’Association « Prix Hannah-Arendt pour la pensée politique

L’institution juridique et politique qui décerne le prix est l’association « Prix Hannah-Arendt pour la pensée politique » dont le siège setrouve à Brême. Soutenue de façon de déterminante par la Fondation Heinrich-Böll (à Brême et au niveau fédéral) et par la Ville de Brême, cette association est représentée par un conseil d’administration constitué de quatre personnes. Outre la remise annuelle de ce prix, l’association se donne pour mission de contribuer à la formation de l’opinion publique par le biais de conférences, d’événements publics et de publications.

Membres du Conseil d’Administration:
Prof. Antonia Grunenberg
Peter Rüdel
Ole Sören Schulz
Prof. Eva Senghaas-Knobloch

Jury:
Prof. Antonia Grunenberg (Berlin/Oldenburg)
Prof. Grit Straßenberger (Berlin/Bonn)
Prof. Thomas Alkemeyer (Berlin/Oldenburg)
Prof. Michael Daxner (Potsdam)
Prof. Christian Volk (Berlin)
Prof. Catherine Colliot-Thélène (Rennes, Frankreich)
Dr. Monika Tokarzewska (Torun, Polen)